L’été tire à sa fin, Notre-Dame-du-Portage

Qu’est-ce que j’ai fait dans le dernier mois? Tout d’abord, j’ai passé 4 semaines à Notre-Dame-du-Portage, dont une dizaine de jours toute seule. Si vous aviez remarqué un peu, sur mon dernier article, Zab l’ermite, plusieurs des photos viennent d’où j’étais. Je l’ai d’ailleurs entièrement écrit là-bas. J’avais même publié l’article précédent (Début d’été) au tout début de mes vacances là-bas, en fait, à ma première journée où j’étais seule. Mais je l’avais d’abord écrit chez moi. Seule la dernière photo est de l’endroit où j’étais, et a été ajoutée juste avant la publication.

Voici quelques photos (mais on en a prit beaucoup!) de l’endroit. D’abord, le chalet.

Puis, le site.

Ensuite, le village.

Et un peu plus loin dans le village.

Pendant que nous étions là, nous sommes allés à Kamouraska, à Cacouna, à LaPocatière, à Rivière-du-Loup et aussi à Rimouski. Mais je vous montrerai ça dans un autre article car celui-ci comporte déjà beaucoup de photos.

À mon retour, l’action a commencé assez vite, d’abord avec un petit rassemblement familial chez mon fils et sa famille, notre premier rassemblement, mais quand même dehors avec distanciation (oui, nous faisons partie des « prudents »), un peu pour souligner la fête de Lou-Anne qui est déjà passée (c’était vers la fin juillet). J’avoue que ça m’a fait un bien fou! Ils me manquaient. Mon doux que je les aime!

Et cette semaine, j’avais plusieurs choses à l’horaire, en particulier deux: la première était à Longueuil mardi, et ça je ne peux pas en parler tout de suite, mais j’ai bien hâte de vous en jaser. Ça a un peu rapport avec l’enseignement, mais d’une façon très différente. Tout ce que je peux vous dire, c’est que ce sera dans le libellé « fermières ». La deuxième était jeudi: j’avais un cours avec distanciation pour la boutique P’tit bout de laine. C’était un cours qui devait se donner en mars dernier. Nous l’avons fait dehors, derrière la boutique, avec masques et distanciation. C’était, aussi, un peu un essai pour moi. Ça s’est bien passé mais…je pense que je ne suis pas convaincue de recommencer sur une base régulière. Depuis le début de l’été je sais que je n’aurai pas de cours avec la Ville de Lévis pour cet automne. Quoiqu’il en soit, si c’est ce qui vous intéresse de ma part, j’essaierai de mettre ma page de cours le plus possiblie à jour, selon ce que je saurai.

Donc, c’est parce que les activités arrêtent un peu que je prend le temps de vous écrire. J’aime bien prendre le temps de venir ici pour vous jaser ou vous montrer mes dernières photos. Ah, et tant qu’à y être, je termine par mes derniers tricots, principalement des tricots qui on été faits à Notre-Dame-du-Portage, et plusieurs (ceux avec le même motif de jacquard) tricotés en laine de Sac’Amé, dans différentes grosseurs.

À bientôt pour vous montrer nos petites virées dans le bas St-Laurent.

3 réflexions au sujet de « L’été tire à sa fin, Notre-Dame-du-Portage »

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s