La Casanière

Je viens de sortir un patron que je qualifierais de « toutes saisons »: La Casanière. Très classique dans sa forme, il est fait avec des rayures et une ligne de tricot mosaique dans le milieur du corps et des manches. Ceci dit, vous pouvez très bien le faire uni, et vous avez un chandail très-très simple, à manches montées.

Mais moi, je voulais un patron de chandail en laine fine qui utiliserait quelques unes de mes laines à bas que j’avais en stock. C’est qu’on en achète des laines à bas hein? J’ai tellement aimé le principe que j’ai recommencé, pour passer d’autres laines, et aussi pour essayer une autre grandeur.

Il est pensé « ajusté ». On appelle ça « aisance négative ». Je trouve qu’avec cette grosseur de laine, c’est mieux quand c’est ajusté au buste. Mais si ce n’est pas votre goût, rien ne vous empêche de prendre une taille au-dessus (comme j’ai fait pour celui dans les couleurs de terre). Si vous le voulez comme préconisé, vous devriez choisir une mesure de buste (dans les tailles du le patron) lègèrement en-dessous de votre mesure de buste. Et avec la ligne « A », c’est moins ajusté aux hanches. Mais encore là, vous pouvez très bien passer outre la ligne « A ».

Forme classique, oui, mais exécution contemporaine. C’est un « top down » sans aucunes coutures, et il est tricoté avec aiguilles circulaires. Il y a des mailles relevées, aux épaules, au col et à la manche, et des rangs raccourcis à la manche. Pour les manches, c’est la méthode qu’on voit dans cet article, et pour les rangs raccourcis, je les ai montré dans celui-ci.

N’ayez pas peur de mélanger les laines des différentes compagnies, et même un peu la composition. Comme pour celui dans les couleurs de terre, j’ai choisi des laines très douces comme couleur 1 (les épaules et le haut du corps: de la Soyeuse de Créartlaine) et comme couleur contrastante (le col, les côtes, mais aussi pour les rayures: de la Leizu fingering simple de Julie Asselin). Alors c’est doux là où ça touche le plus à ma peau. La seule mise en garde: Si vous voulez qu’il aille à la machine à laver, choisissez des laines « superwash ». Sinon, lavez-le à la main (ce que je fais de toute façon).

Pourquoi la Casanière comme nom? Et bien parce que je le suis, un peu. On est si bien à la maison avec notre tricot, ce qui ne nous empêche pas de tricoter dehors quand il faut beau…chez nous! Mais ça, je vous en rejase un peu plus dans un autre article.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s