Ma couronne pour la belle saison

Je viens, il y a quelques jours, de bricoler cette couronne pour l’intérieur, à un endroit très visible en entrant chez moi.

Dans mon histoire de couronnes, j’ai commencé par en faire pour ma porte d’entrée, donc dehors. Celles-ci se sont beaucoup détériorées à cause des éléments, surtout le soleil. Mais j’aimais bien le fait qu’en arrivant chez moi, on voyait tout de suite que je tricotais et crochetais.

Alors j’ai commencé à en faire pour l’intérieur, en commençant par ces petites, puis, en 2017, celle plus bas pour l’hiver (mais après Noel).

J’avais prévu, depuis ce temps, d’en faire au moins une pour le printemps et l’été. Ça aura pris cette période spéciale de confinement, pour me décider à la faire. Donc je veux vous expliquer de mon mieux comment j’ai fait, et d’où me viennent tous les petits éléments (tous gratuits). Mais je pense que le plus intéressant, c’est de vous trouver vos petites choses qui iront bien avec vous, vos goûts et vos compétences.

Tout d’abord, mon inspiratrice principale est Attic24. Je vous met le lien pour l’une de ses couronnes que j’aime particulièrement. Mais elle, tout est au crochet, alors que moi, c’est un mix de tricot et crochet. Mon processus est très proche de ma couronne d’hiver, mais pour la nouvelle, il y a plus de crochet que de tricot, alors que c’était le contraire pour celle d’hiver.

Allons-y! Tout d’abord, vous avez besoin d’une base pour votre couronne. Il s’en vend des toutes prêtes, comme chez Michael’s, mais moi, mon mari me l’a fait à partir d’un support de métal, et de couvre-tuyau (acheté dans une quincaillerie) qu’il a « tapé ». Voilà la base.

Puis, dans les 2 cas, à partir de mon échantillon, j’ai fait une grande bande tricotée pour couvrir toute la base. Je la fais en aller-retour (forcément puisque je devrai la coudre sur la base) en tricot. Mais j’aurais pu la faire toute au crochet, comme Lucy de Attic24.

Avec des 4 mm et de la laine moyenne (dk-worsted), j’ai monté 24 mailles. Je m’arrange pour que ce soit serré un peu, en largeur et en hauteur, et je coud directement sur la base.

Puis, j’assemble de petits éléments, selon le thème que je veux faire. La feuille et les fleurs de couleurs viennent du blog de Attic24. Le petit soleil et les fleurs blanches viennent de mon blog. Le petit noeud papillon aussi vient de mon blog. Pour le reste, ce sont des éléments achetés dans des boutiques de fournitures d’artisanat. J’ai fait des poupées tricotées par le passé, alors j’ai beaucoup de petites choses accumulées.

Ensuite, je commence par épingler les choses, pour faire des essais. En général, c’est là que je me rend compte qu’il me manque des choses ou que j’en ai trop. Comme l’espèce de flocon couleur aqua (fait depuis longtemps) n’a pas servi, ainsi qu’un des petits oiseaux et 2 des minis pelotes de laine.

J’avais sélectionné des séquins dorés que j’ai posé à ce moment, avant de tout coller. J’aurais pu le faire avant de poser ma base tricotée, c’est ce que j’avais fait pour celle d’hiver. Je les pose avec une aiguillée de fil à coudre. C’est un peu long mais moi j’aime bien.

Puis, on sort notre fusil à colle et on colle! Cette étape est la plus courte. C’est pour ça qu’il faut avoir fait quelques essais, avant de finaliser le tout, pour savoir ce qu’on fait. Et quand c’est collé, c’est collé!

Ce n’est pas parfait, mais…apprenez à vivre avec vos imperfections! Hihi!

Montrez-moi les vôtres si vous vous en faites une!

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s