Collection Mitan

J’avais hâte de vous présenter ma collection de patrons « printemps-automne »: Mitan. C’est un peu la suite de hibernum qui était, elle, une collection hivernale. Ce serait une très longue histoire mais, au départ, je voulais faire un hibernum no 2 en fait. Il y a donc 2 morceaux qui étaient prévus pour l’hiver, mais ont été modifiés pour être mieux adaptés à la mi-saison (la tuque et le châle).

Disons que, pour faire une histoire courte, la collection d’hiver a été remplacée par Zab-Amé, une collection hivernale pur jacquard, complètement tricotée dans les laines de Sac’Amé..

Et, je sais que je me trouve à sortir 2 collections à même pas 4 mois d’intervalle. C’est un peu à cause de la collection Zab-Amé, pas prévue au départ (mais je ne pouvais pas refuser une si belle offre d’une teinturière), et aussi, il y a le fait que je vais devoir ralentir la production de patrons. PAS ARRÊTER LÀ! Mais une pause de collections de, peut-être 2 ans. C’est que je devrais être assez occupée l’automne qui vient (si la situation sanitaire le permet). Ceci dit, j’ai déjà 3 patrons en processus d’écriture; alors non, pas arrêter complètement.

Revenons à Mitan.

C’est le nom d’une route qui traverse l’île d’Orléans. Et c’est là, en y pensant (mitan ça veut aussi dire entre deux, comme entre 2 saisons), j’ai pensé m’inspirer de l’Île d’Orléans pour les noms des patrons. Ainsi que les chutes Montmorency, tout près de l’entrée pour le pont de l’Île d’Orléans (à cause des motifs de torsades pour 2 patrons. Ça évoque l’eau je trouve). J’y vais régulièrement depuis environ 5 ans et j’ai pris beaucoup de photos de la place.

Et, cette fois-ci, j’ai décidé que pour me plonger dans mon projet, j’allais y consacrer une semaine d’écriture, juste écrire des textes et poèmes, tout en faisant un peu de recherche sur le coin. J’AI A-DO-RÉ! C’est pourquoi, le e-book (juste le e-book) comprend 4 petits poèmes écrits lors de ma semaine d’écriture en juillet passé. Je n’ai pas tout gardé (loin de là!) et je ne prétend pas que c’est bon, mais….je vous les offre quand même, sur fond d’une photo prise à l’Île pour chacun.

Bon. Parlons tricot maintenant. Je vous présente les 7 patrons, qui sont aussi disponibles individuellement, en français et en anglais. Le e-book. lui, est juste en français.

Il y a 2 paires de bas. Et les 2 modèles sont expliqués à partir de la jambe ou à partir de la pointe (depuis 2 ans, mes patrons de bas sont expliqués avec les 2 méthodes).

Les bas Félix (en l’honneur de Félix Leclerc qui a habité sur l’Île), qui sont offert en 3 tailles, et 3 longueurs différentes sur la jambe.

Les bas Vignobles, pour tous ces vignobles qui pululent sur l’Île, également en 3 tailles pour adulte.

Les 2 patrons avec le motif Montmorency.

La tuque Montmorency, expliquée pour 2 épaisseurs de laine (et 2 différentes tailles d’aiguilles), donc il est possible de la faire pour pas mal n’importe qui.

Les chauffe-poignets Montmorency, version courte ou version un peu plus haute sur l’avant-bras.

Le châle Fluvial (qui a fait partie de la boîte de Noel de Sac’Amé), expliqué en 2 profondeurs, mais aussi, à la fin, j’explique comment faire une écharpe, ou utiliser une laine plus épaisse.

La jupe Minigo (nom que les Algonquins donnaient à l’Île avant l’arrivée de Samuel De champlain), plutôt simple et classiqueé Elle aussi plutôt inclusive dans les tailles (de Xpetit à 4X).

Le haut Pétronille (nom d’un des villages de l’Île), en tricot ajouré et à manches courtes, en plusieurs tailles aussi, mais attention: pas pour débutant en tricot.

J’ai mis les liens sur chaque nom de patron pour vous procurer le patron qui vous intéresse, mais vous pouvez obtenir toute la collection (les 7 patrons et les textes) pour un prix vraiment plus bas que tous les patrons additionnés. Il y aura des petits rabais durant les 2 mois qui viennent sur chaque patron, mais il reste que c’est l’achat du e-book qui est le plus économique.

Je termine avec quelques pages du e-book, dont celle des remerciements. Mes collaboratrices pour ce e-book sont Sac’Amé, Je tricotes-tu tricotes et Dans l’Oeil de l’Alchimiste. J’ai quand même utilisé plusieurs laines d’autres teinturier(ère)s Québécois(e)s, ou achetées dans des boutiques du Québec. Merci aussi à mes testeuses, dont vous avez vu les oeuvres avec la présentation de chaque patron.

…et quelques photos de l’Île d’Orléans, prises lors de l’une ou l’autre de nos visistes.

Maintenant je vais prendre une petite pause.

Tiens? Je pourrais aller faire un tour sur l’Ile d’Orléans?

Encore plus de photos de l’Île D’Orléans dans cet article.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s