Au naturel (Réflexion post-confinement)

Je commence une petite série « réflexions suite à la pandémie ». J’avais dit que j’arrêtais ma série sur la distanciation, mais c’est-à-dire que je vais arrêter la formule « journal » pour y aller avec ce que m’a appris le confinement. Je trouverai bien le moyen de vous montrer ce que j’ai fait dans les jours qui précèdent mon article. Comme là, je commence par quelques photos de mon quotidien autre que le tricot. La borne-fontaine comique, pas très loin de chez moi, et mes expériences avec le levain. On en est aux bagels. Ils sont supers!

Et, d’autre part, j’ai trouvé un autre « gugusse » à vous montrer venant de chez moi: Mes petites courte-pointes murales. Après avoir fait des courte-pointes pour tous les lits, j’en ai fait comme décorations. Je ne suis pas une experte du tout, mais je vais vous en montrer une à chaque article, en commençant par celle plus haut (que je vous avais déjà montré, j’avoue), dans un petit corridor sombre de mon sous-sol.

Rester naturelle

Le confinement m’a fait réfléchir. Vous aussi j’en suis certaine. J’ai beaucoup réfléchis sur la sagesse, sur l’espoir, et comme tout le monde, sur ce qui est vraiment important. La 1ère chose dont je veux vous parler, c’est de notre apparence, de l’importance que nous lui accordons, et plus particulièrement du maquillage.

Tout d’abord, avant le confinement, j’avais déjà pas mal décidé que j’arrêterais de me teindre les cheveux. J’étais allée chez la coiffeuse pour qu’elle m’arrange ça de façon à ce que ça se fasse en douceur (photo ci-haut, à gauche. Les 2 autres, c’était juste avant). Mais le confinement m’a aidé à prendre ma décision. Voilà pour les cheveux. Ils ne sont pas encore tout gris mais ça s’en vient!

Bien entendu, je ne me maquillais pas non plus. On ne sortait pas, c’était bien normal. Sauf que je n’ai pas reccommencé et ça fait plus de 3 mois que je ne me suis pas maquillée (sauf un peu de poudre pour enlever le luisant). Et…je me suis mise à trouver ça futile, une perte de temps.

Mais je tiens à dire que ce n’est pas un jugement. Certaines personnes ont l’impression de prendre soin d’elles/eux en se maquillant, c’est super! Et même, ça se peut que je change d’idée. Mais là j’en suis là. J’ai envie d’être au naturel, parce que j’en viens à la réflexion que ça ne nous améliore pas tant que ça, et je n’ai pas tellement envie d’y mettre beaucoup de temps. Et par bouts, je trouve que c’est un peu de la triche. J’ai 58, pas 30. Quand même que j’essaierais de me rajeunir, j’ai toujours 58. Si on ne le fait pas pour se rajeunir, c’est déjà mieux. Certaines personnes se maquillent très bien, avec goût, juste pour se sentir à leur mieux. C’est parfait, mais présentement, ce n’est pas mon cas. J’ai besoin de m’accepter telle que je suis.

Je n’entrerai pas trop dans l’aspect que nous sommes bien au-delà de notre apparence, et que la beauté, la laideur, c’est très subjectif, et souvent relié à la mode actuelle, qui elle, change constamment. Je ne m’étendrai pas non plus sur la beauté intérieure, dont on entend parler souvent, car ça ne donne rien d’en parler si on ne devient pas convaincu nous-même que c’est vrai. Être jeune et beau, ça ne durera pas (ça aussi ça peut avoir l’air cliché), alors investissons dans ce qui durera. Là non plus je ne choisirez pas vos valeurs. Choisissez les vôtes, j’ai choisi les miennes.

Bon, petite mise au point: je ne vous ai pas montré mes pires photos quand même! Je ne suis pas rendue au point de vous mettre la 1ère photo de moi que je prendrais et qui me désavantagerait. Je ne suis pas devenue un pur esprit! Juste une femme, un peu vieillissante (ce n’est pas négatif!), à l’assurance vascillante (comme 75% des femmes…et probablement des hommes aussi), qui cherche à s’assumer. Mais ça ne me tente pas d’avoir l’air ultra-poche non plus!

À moitié dans le sujet: j’ai trouvé la page facebook de cette fille qui achète des poupées ultra-maquillées, les « démaquille » pour en faire des poupées beaucoup plus semblables à de vrais petites filles, de vrais garçons, ou de vrais personnes…naturelles. J’aime bien ce qu’elle fait. C’est quoi l’idée de donner à un enfant une poupée maquillée de façon exagérée? Pour mettre dans la tête des enfants que c’est ça qui est beau? Que de rester au naturel, c’est pas cool?

Je termine en vous mettant en vrac mes tricots terminés et ceux en cours

Une veste, en Berrocco Vintage dk (de chez Point Mousse) et boutons de la Trukerie, dont le patron sort fin-août. C’est un principe de base avec plusieurs options, un peu comme le Vagabond de l’an passé. Ensuite, il y a ma couverture modulaire-jacquard qui est rendue à la moitié, mes mitaines Chat à la fenêtre en Rowan felted tweed (de chez Mont-Tricot), mes gants Montréal (avec des restes, mais un peu de spincycle (de chez Mont-Tricot), un essai de bas en jacquard avec une laine rayante (de chez P’tit bout de laine), et une jupe en cours, en couleur Paon de Pierre-Alexandre Baril.

Photo prise sur l’Île d’Orléans. Un p’tit tour qu’on a fait dernièrement.

9 réflexions au sujet de « Au naturel (Réflexion post-confinement) »

  1. Pourquoi quand je vous lis j’ai comme une jalousie 😁
    Une ambiance detendue sans prise de tete des choses simples ,que l’on aime bye le superflue on recentre sur l’essentiel …jolie tranche de vie 😉

    J'aime

  2. Ta réflexion est tout à fait appropriée. La coloration, le maquillage sont pour être à notre meilleur dans les yeux des autres ou pour nous rassurer d’être à « notre meilleur »? Je t’appuie dans ta décision et moi aussi j’assume. Lucie xxx

    J'aime

    1. Merci Lucie. Y’a rien là le faire, mais y’a rien là arrêter de le faire. Il me semble qu’il y a eu une période où on se sentait quasiment obligée de se maquiller, sinon, on avait l’air de quoi? Bin de nous…Hihi

      J'aime

  3. Je partage tout à fait ton point de vue. Ton nouveau look te va à merveille. Pour le maquillage, c’est plus de notre génération, j’ai 58 aussi. Je me suis mise à observer les jeunes, elles portent très peu de maquillage et mon dieu qu’elles sont belles au naturel. HUMMM Tes bagels. Sylvie Turgeon

    J'aime

    1. Merci pour ton commentaire Sylvie. Comme c’est drôle: toi aussi 58.
      Moi aussi j’ai remarqué que plusieurs jeunes ne se maquillent pas. Elles ont compris quelques chose avant nous!

      J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s