Belle-maman Rollande

Oeuvre de Rollande

Ma belle-mère (la mère de mon conjoint) est décédée au mois d’avril dernier. À l’âge de 93 ans, elle aurait fêté son 94ème anniversaire le 1er juin de cette année.

Je tenais à faire un petit message en son hommage, car elle a joué un rôle important dans mon parcours de tricoteuse et ce blog est essentiellement axé sur le tricot, le crochet et les arts textiles.

Tout d’abord, il vous faut savoir que Rollande (c’est son nom) a beaucoup « placoté ». Elle disait ça comme ça. Pour elle, bricoler, coudre, tricoter et s’occuper à des activités manuelles, c’était « placoter ». Et elle m’a dit, quand on s’est connue: « toi aussi tu es une placoteuse! » J’en ris aujourd’hui, car j’ai bien cru qu’elle me disait que j’étais bavarde, ou pire, calomnieuse. Vous imaginez ma surprise!

J’ai surtout vu ma belle-mère faire du crochet. C’est que je l’ai connue dans la cinquantaine avancée, à peine plus jeune que moi présentement. Yvan est le plus jeune chez lui, alors sa mère n’a pas loin de 10 ans de plus que la mienne. Elle disait qu’elle « faisait du fil ». Pour elle, du crochet en fil fin, qu’on crochète avec un crochet fin pour des nappes, centres de table et autre linge de maison, c’était « du fil ». Elle avait donc un peu laissé le tricot, à ce moment. Ce qui fait que vers le début de notre mariage, elle m’a donné: aiguilles à tricoter, laine (enfin, de l’acrylique) et autres accessoires de tricot. Et je dois dire que ça m’a permis de continuer. Car à ce moment, même de l’acrylique était trop cher pour moi: nous étions très-très serrés financièrement.

Pour le crochet, sa mère avant elle (je cite Rollande) « avait fait des rideaux de dentelle au crochet dans chacune des fenêtres de sa maison ». Et pas du coton grosseur 10, comme moi, nenon: du 30 et du 40! On crochète ça avec un crochet de 1 mm et moins. Ça m’a tout de même influencée car j’ai effectivement des rideaux au crochet dans chacune des fenêtres de ma maison (Bon. C’est un 7 pièces, mais quand même!).

Dans le temps, j’ai su aussi que les femmes se faisaient des jaquettes d’été avec la partie du haut en dentelle au crochet, et le reste dans un rectangle de coton: j’ai même une très ancienne revue sur ça. Un jour…

Vers la fin de sa vie (pas les toutes dernières années), ma belle-mère a surtout peint, et continué un peu le crochet jusqu’à il y a quelques années. Côté tricot, c’était surtout quand ses enfants étaient petits, elle en faisait un peu moins pour elle, contrairement à moi qui, ma foi, me garnit une belle garde-robe de tricots!

Elle a aussi fait des travaux de maison, maçonnerie, électricité, installation d’une patinoire chez eux, pour nommer ce qu’Yvan m’a dit. Mon beau-père n’était pas manuel et eux non plus ne roulaient pas sur l’or!

C’était une femme généreuse, pas compliqué, et très débrouillarde dans plusieurs domaines. Alors oui Rollande, je vais continuer à placoter en pensant à toi parfois!

Tricots d’Antan

Je temine avec une photo de famille (j’espère que mes fils vont me pardonner) où je porte une veste que je m’étais faite avec du fil à tricoter jaune que Rollande m’avait donnée. J’avais improvisé le modèle (qu’on ne voit pas si bien sur la photo, je sais) avec les torsades éloignées au début de l’empiècement et qui se rapprochaient à mesure qu’elles approchaient le col. Je l’ai beaucoup portée cette veste. Forcément, je n’avais pas beaucoup de sous pour m’acheter des vêtements non plus. Et Yvan porte une veste rayée, elle en laine Phildar ou Pingouin (aussi en acrylique) achetée à Baie-Comeau, où nous n’habitions déjà plus lors de cette photo.

Ils étaient mignons mes petits gars hein? Dire que celui de gauche, Olivier, mon petit rayon de soleil, vient d’avoir 35 ans! Et à droite, ma petite boule d’amour de 6-7 mois sur la photo, c’est Hugo.

6 réflexions au sujet de « Belle-maman Rollande »

    1. Oui, on a tous une « Rollande », de ces femmes simples, courageuses et pleines de ressoures, malgré plusieurs embûches dans la vie.

      J'aime

  1. merci ca me fait sourire en lisant vos mots de coeur…..ai perdu ma belle-mere LISE en juillet 20 le mardi elle venait souper et apres la vaisselle nous prenions le salon d« assaut et nous tricotions,,,je lui avais montré a tricoter des bas….et vers 8h. nous disions que notre gorge était seche alos son fils nous apportait un « ti-verre de boisson alcoolisé«  et nous tricotions en placotant…elle me manque car fait unisité j« ai connue ma belle-mere avant mon conjoint….donc ca fait longtemps….et que ca me manque……les mardis-tricotd-ti-verres-placotage… donc merci pour ce voyage…..

    J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s