Petit train va loin

Cette semaine, une de mes élèves à la Maison Routhier m’a rappelé cette expression. Elle l’utilise pour décrire sa manière de vivre, de travailler ou d’effectuer des tâches, et d’avancer sans brûler d’étapes aussi. Et je m’identifie complètement à cette manière d’être. Je ne suis pas la fille qui « abat » beaucoup de travail. On ne pourrait pas me qualifier comme « vaillante » non plus. Pourtant…

Je déteste l’oisivité, ne rien faire. Et, je peux être très déterminée quand j’ai un objectif en tête. J’aime être occupée, mais je n’aime pas avoir un horaire trop chargé. Donc, j’arrive à m’organiser (avec un agenda-papier: pas très techno la fille), faire mes tâches, et surtout, je suis capable de m’atteler à un projet de longue haleine.

Pour être encore plus concrète: je n’aime pas suer, mais j’aime avancer. Mon mari, lui, il aime courir et suer. Dans une grosse tâche, il est infiniment plus efficace que moi! Par contre, il a horreur des tâches qui prennent du temps à se concrétiser. J’imagine qu’on se complète!

Bon. Tout ça pour dire que je suis dans une phase occupée. Mon agenda est à côté de moi, et si je vous écris, c’est que c’est correct, j’ai coché quelques tâches prévues pour la journée.

La laine est la Avalon socks achetée de Ursalia fibres studio à la boutique Point Mousse à Québec

Je viens de terminer ma 3ème semaine de cours à la Maison Routhier et à la Ville de Lévis, ce qui m’emmène à terminer mes cours à la mi-avril (Lévis) et au début mai (Québec, Maison Routhier).

Entretemps, je publie mes patrons, des bas ces temps-ci, et bientôt des hauts plus légers. Les tests sont bien commencés (même terminés pour certains patrons), je garde mon groupe Le Panier à Tricot en vie, en attendant le début de l’activité « Tricot modulaire » qui commence le 21 mars.

Je fais aussi le suivi de mes cours (entre les cours). J’ai aussi un petit groupe facebook avec la Maison Routhier (exclusif à mes élèves). En ce moment, je leur parle de ravelry. J’ai même écrit un article pour elles hier. En plus de mon agenda, j’ai un petit cahier « réseaux sociaux et internet », pour me rappeler d’être le plus régulière possible sur ces plateformes, et là, on parle d’un minimum. Car on ne se le cachera pas: c’est un peu difficile de continuer à être présente sur les réseaux sociaux, et enseigner en présence. C’est bien dommage mais mes cours passent en premier présentement.

Tricots d’antan

J’avais presqu’oublié de vous montrer mes anciens tricots. Aujourd’hui j’y vais avec les tricots de mes enfants (les 2 petits gars). Ils ont dans la trentaine maintenant, ouf! Ça va vite!

À gauche, ce sont les chandails qu’Yvan dessinait (avec quelques indications de ma part). Je parle des dessins bien sûr. J’en ai parlé au début de ce blog. D’ailleurs, le modèle du chandail de base a été écrit (pour enfants) et rendu disponible sur ravelry, gratuitement, dans les débuts de mon aventure de designer (en 2010). Ceux à droites viennent de revues Phildar qu’il m’est impossible d’identifier car je ne les ai plus. D’ailleurs, je les avais modifiés pour aller avec cette laine pas chère que j’achetais régulièrement: la phentex merit. D’ailleurs, je tiens à spécifier que, moi, la fille qui achète maintenant de belles laines, je tricotais beaucoup d’acrylique (tout ces modèles le sont). Comment je vous dirais ça…c’est parce que nous étions bien que trop pauvres pour que je puisse tricoter autre chose! Sauf occasionnellement, quand je tombais sur une grosse vente de laine en cônes, ou parfois, dans les paquets de laine à rabais dans les magasins à rayons, je faisais de belles trouvailles. Mais c’était plutôt rare.

Je termine en vous rappelant que mars est le mois du crochet. Je me promet d’en refaire au moins un peu (bon, on verra si je tiens ma promesse!)

À bientôt ami(e)s de la fibre!

2 réflexions au sujet de « Petit train va loin »

  1. Eh ! Bien moi je vous qualifierais de très vaillante puisque vous faites déjà plus que bien des gens et vous avez beaucoup de projets en cours et bien des réalisations derrière vous ! Bel exemple pour nous tous ! Effectivement « Petit train va loin » ! On peut y ajouter « Rien ne sert de courir… ! Moi, je me lève tôt et je trouve que les journées devraient durer plus longtemps, surtout les moments de clarté depuis que j’ai repris le tricot, il y a quelques années ! Ça me manquait !

    Aimé par 1 personne

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s