Les pieds dans les pentes douces

Si vous avez l’impression que le titre de mon message fait étrangement penser à Au pied de la pente douce de Roger Lemelin, vous avez raison. En faisant ces bas, qui dessinent des pentes et avec un rang en tricot ajouré sur 3 seulement, le roman de monsieur Lemelin, natif de la ville de Québec me venait en tête. La « pente » du roman mentionne la séparation entre la Basse Ville et la Haute Ville: Roger Lemelin vient de la Basse Ville.

Pour ce qui est des bas, leur nom est « Pentes douces » et c’est mon 5ème patron pour les 12 projets en 2012. Ce sont des bas d’été, très légers, en mérino ultra-fine. Le patron est à 4$ dans mes patrons sur ravelry et est en 3 grandeurs pour dame.

Parlant de pieds, hier j’ai fait une marche de 1heure30, environ 7.5km. J’ai pu passer d’une ville à l’autre: St-Jean-Chrysostome à St-Romuald. Aujourd’hui, j’ai un peu mal à une hanche, mais pour le reste, tout est beau: même pas d’ampoules! On dirait que j’ai l’idée de faire un voyage à pied, un petit, probablement, rien d’officiel pour l’instant, mais j’y songe…

Une réflexion au sujet de « Les pieds dans les pentes douces »

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s